Témoignage du Pasteur Z.   Croix5

Fondateur du Ministère BFC
Fondateur et Pasteur de l'Eglise Rushing Wind Ministries


Pasteur Fred Z
 

Aux États-Unis, les gens de la rue me connaissent simplement comme étant le Pasteur Z. Quand je les vois, je leur parle de Jésus et plusieurs m'écoutent. Je ne veux pas ressembler à une personne d'un Ministère Chrétien ordinaire. Mes cheveux roux sont longs,  je porte la barbe, des boucles d'oreille, j'ai plein de tatouages et je suis revêtu d'un blouson en cuir noir avec un patch sur le dos. Je suis le Fondateur des BIKERS FOR CHRIST, Ministère de motards chrétiens international.

Je visite des lieux où peu de personnes oseraient aller. Je parcours les foules dans les concerts de musique ou les jeunes sont parfois attirés par le mal. Je vais au devant des motards, des drogués, des prostituées et des adolescents désœuvrés.

Dans mon enfance, avant que je rencontre notre Seigneur, à l'âge de treize ans, j'ai consommé et vendu de la drogue. Plus tard dans ma vie, je me suis mis à construire et rouler en chopper; j'avais choisi mon propre style de vie. Par la suite, pas trop de soucis, mais plus d'usage de drogue dans les années 70.

A l'armée, pas trop d'excès de drogue. En 1974, la vie que je m'étais faite s'est arrêtée d'un seul coup quand j'ai foncé en moto dans un mur de pierre. Pendant les huit mois suivants, me remettant de mes blessures et apprenant à remarcher, j'ai commencé à penser à Dieu et à la signification de la vie. Souvent j'ai réfléchi à ma jeunesse et la vie que j'avais menée. Cette période a été pour moi, le tournant de mon existence.

La rébellion avait toujours été dans mon mode de fonctionnement .

Dés l'age de treize ans j'ai commencé à fumer de la marijuana et à boire de la bière. À quatorze ans, tout s'est accéléré, avec plus de tranquillisants et de sexe.

Bientôt j'en étais arrivé à prendre du LSD deux ou trois fois par semaine, même pendant les cours de classe à l'école. À quinze ans, j'ai eu ma première expérience avec des bikers. J'étais parti avec une bande d'une douzaine de bikers et nous étions partis pour faire la fête. Arrivés sur les lieux, ils ont ennuyé un gars d'un club rival qui était là. Bientôt d'autres bikers de ce club sont arrivés et un véritable combat a éclaté. Un des types a eu l'oreille coupée à coup de cannette de bière. C'était très violent et j'étais là, les encourageant, tout comme un Romain acclamant des gladiateurs dans l'arène.

À dix-sept ans, ma dépendance à la came était devenue encore plus forte. Je consommais des ectasie comme des vulgaires confiseries. Je me suis mis aussi à renifler de l'héroïne. Pour me procurer ces drogues, je volais des pièces de motos dans le magasin où je travaillais. Je les revendais aux motards pour de l'argent ou de la drogue. J'ai commencé aussi à cette période à voler des voitures et cambrioler des maisons.

Finalement j'ai abandonné l'école et j'ai commencé à faire de l'auto-stop à travers le pays pour finir à une grande manifestation antimilitariste à Washington. Là, j'ai pris une dose de LSD et en observant le Monument de Washington; je me suis mis à réfléchir. Mon attitude radicale m'a bientôt conduit en prison. J'ai été arrêté par un policier infiltré qui jouait le rôle d'un dealer. La loi m'a donné le choix ; aller en prison ou rejoindre l'armée. J'ai soudainement senti une explosion de patriotisme !!!!!

Moins de deux semaines plus tard, j'ai rejoint le "Great Lakes Naval", centre de formation. Mais même l'armée n'a pas pu m'arrêter. Quelques mois après, j'ai repris à nouveau mon commerce de stupéfiants avec le risque d'avoir de plus gros ennuis. Pendant mon temps dans la Marine, j'ai acheté ma première grosse moto. C'était une Norton 850 Commando. J'ai ainsi fait le coursier pour certaines personnes, pour les ravitailler en bière et en drogue et j'ai traîné dans deux ou trois Moto clubs.

C'est à cette époque que j'ai eu mon accident. Finalement on a fini par me virer de la Marine. Je suis retourné à la maison pendant quelques mois, mais je ne tenais pas en place. J'ai donc quitté la maison et j'ai voyagé jusqu'en Alaska. Au contact des gens de ce pays, je suis vite retourné dans le monde de la fête.

Un jour une fille Chrétienne m'a invité à son église. Je détestais les Chrétiens. Je pensais qu'ils étaient tous des dégénérés et des hypocrites, mais elle était si mignonne. Mes motifs étaient mauvais. Je n'ai pensé qu'à moi; j'irai à l'église avec elle et elle fera la fête plus tard avec moi. J'ai fumé quelques joints et avalé deux ou trois pilules. J'avais supposé que j'irais juste ce jour là et que je pourrais facilement tromper ces Chrétiens sur ce que je pensais.Bien que je n'aimais pas les prédicateurs, ce type a semblé me parler directement. J'ai voulu gifler la mignonne fille Chrétienne. J'étais sûr qu'elle avait parlé de moi avant à son pasteur. Je n'ai jamais cru en la puissance de l'Esprit Saint.

Mais , lentement, mes convictions se sont écroulées. Je pouvais ressentir quelque chose me secouant de l'intérieur. Aussi quand j'ai été appelé à l'autel, j'ai accepté le Seigneur, j'ai été baptisé dans l'eau et rempli de l'Esprit Saint, tout dans la même nuit. Ma vie changea radicalement. Dieu m'avait donné le cadeau de devenir Évangéliste. Au cours des mois précédents, les fidèles de l'église me regardaient avec étonnement; comment ce type aux cheveux longs avec des ailes de Harley sur sa veste amenait en troupeau dans son fourgon plein de jeunes gens à l'église chaque semaine. J'ai servi le Seigneur à cette église pendant plus d'un an et ai même essayé d'aller à l'école Biblique.

Mais quelque chose n'allait pas. L'église était assez légaliste et bien que j'étais rempli d'ardeur, je ne me sentais pas être complètement fondé dans le Seigneur. Avant que je ne le sache, mon ancienne nature refaisait surface. Ma vie Chrétienne ressemblait à un yo-yo. Pendant quelques mois je faisais le bien et ensuite je retournais à la fête, pour enfin revenir vers le Seigneur. Je regrette de vous avouer que je ne faisais pas toujours le bon choix dans ma vie, ou que je n'agissais pas toujours bien. À cause de mes choix passés, je m'étais endurci et j'ai pris des décisions qui m'ont conduit à une vie épouvantable. Une des plus douloureuses a été mon divorce et je peux seulement vous dire que Dieu déteste cela. Le divorce dévaste les familles.

Je suis reconnaissant que Dieu est bon, plein de grâce et de pitié. Il peut prendre les pires situations et les rendre meilleures. Après avoir ouvert les yeux, je me suis rendu compte que servir le Seigneur Jésus Christ de tout son cœur,

son esprit et sa force, était la seule façon d'avoir la paix et l'accomplissement dans notre vie. C'est mon désir de le suivre et de le servir dans ma vie quotidienne. Il me change continuellement, m'aide pour grandir dans la connaissance et la grâce qu'Il nous promet.

J'ai une belle femme nommée, Esther. Elle est mon âme sœur et partenaire dans l'œuvre du Seigneur. J'ai trois belles filles, Mélody, Sandra et Andréa et des petits-enfants que j'aime de tout mon cœur, et qui m'aiment. Je suis également reconnaissant pour les amis proches, les frères et sœurs en Christ qui sont littéralement partout dans le monde. Servir Dieu et être en Sa présence est la chose ultime que tout le monde peut vivre.

Dieu m'a donné le don de l'annonce de l'Évangile et de l'enseignement. J'ai eu le privilège de partager son amour et ses vrais valeurs avec de nombreux types de personnes, dans les rues, dans les églises et un peu partout. C'est excitant d'être en mesure de témoigner à des gens des choses stupéfiantes que Dieu a fait et continue à faire dans ma vie.

En 1987, j'ai pu devenir pasteur, et j'ai été ordonné en 1990. Maintenant, je suis en mesure de procéder à des mariages, des funérailles, des services commémoratifs et de partager l'Évangile dans les hôpitaux, les centres de détentions de mineurs et dans les prisons.

En 1990, j'ai fondé le Ministère Motard International des BIKERS FOR CHRIST. Depuis, il a bien grandi et compte maintenant des milliers de membres aux États-Unis et à l'étranger. Le Seigneur Jésus-Christ a donné à nos membres la charge d'atteindre tous types de personnes, y compris les gens normaux, hors-la-loi, motards indépendants, drogués, alcooliques, adolescents rebelles, punks, satanistes, et bien d'autres avec qui nous entrons en contact. Nous utilisons nos motos comme des outils d' annonce de la Bonne Nouvelle de l'Évangile ,envers toutes les personnes que

nous rencontrons. Nous avons encouragé des groupes de rock chrétien, qui offrent une alternative pour les jeunes. Nous avons vu beaucoup d'âmes sauvées et de rétrogrades réconciliés.

Il est très motivant de voir la vie des gens changer quand ils s' en remettent au Seigneur.

De 1990 à 2001, j'ai exercé comme pasteur à Calvary Chapel , au nord de la Californie.

En 2003, j'ai créé une église appelée, "Rushing Wind Ministries", reconnue comme étant l'Église des Motards. Nous y pratiquons maintenant nos cultes du dimanche, des études bibliques, des manifestations et elle nous sert également de siège social et de bureau pour le BFC. Je suis le pasteur "senior" et je suis si heureux de vous dire que nous avons ,

depuis 2003, créé plus d'une douzaine d'autres Églises "Rushing Wind Ministries"

Dieu est vraiment le Dieu de la deuxième chance et des miracles puissants. En plus d'être le pasteur de l'église d'Oceanside, en Californie, je voyage comme Évangéliste dans tous les États-Unis et j'ai eu le plaisir d'apporter à des milliers de personnes la Foi en Jésus.

J'ai eu aussi les témoignages de personnes comme : Jay Leno, Lorenzo Lamas, Peter Fonda, Mick Fleetwood, Billy Idol, Robert Patrick, Brett Michael, le groupe Mötley Crüe, de constructeurs de choppers : Jessie James, Billy Lane, Arlen Cap, Jim Nassi et bien d'autres. J'ai aussi pu partager ma foi avec beaucoup de leaders de la plupart des Moto clubss hard-core des États-Unis et même à l'étranger.

Jésus m'a libéré de l'esclavage de la toxicomanie et bien d'autres péchés. C'est une bataille quotidienne et j'ai constaté qu'en vivant pour Jésus et en le servant, c'est la seule façon d'avoir une réelle paix et un vrai but dans la vie. J'ai vu des gens venir à moi, mais je dois rester avant tout avec le Seigneur. J'ai vu aussi certains de nos membres avoir des accidents de moto. Des réels motards dans l'âme qui peuvent s'effondrer, mais ils feront tout pour remonter sur leur "le cheval de fer". Tristement nous avons perdu certains de nos frères et sœurs dans des accidents tragiques de moto ou par la maladie. La Bible dit que "la vie est une vapeur" et que nous sommes seulement ici pour un temps court.

Ceux qui sont des Chrétiens entreront au Ciel pour l'éternité. Ceux qui meurent dans leurs péchés feront face à une éternité loin de Dieu. Nous devons choisir quelle route nous devons prendre. Nous devons prendre la plus grande partie de notre temps sur la Terre pour: l'amour de Dieu et de son fils Jésus Christ qui est mort pour nos péchés, l'amour de notre famille et de nos amis.

 

Amour et respect, Pasteur Z.




Témoignage de Joël     Croix5

Full member BFC France / Nouvelle-Calédonie


 

Dans ma jeunesse, j'ai été très mal dans ma peau suite au divorce de mes parents. Malade, seul et partant à la dérive, le Seigneur m’a parlé une nuit, par une voix forte, mais douce et autoritaire à la fois, me disant à trois reprises : Joël Jésus t'aime... !

J’ai alors par la suite accepté Jésus comme mon Sauveur personnel à l'âge de 17 ans, et j’ai ensuite été baptisé par immersion en décembre 1990.

J’ai effectué trois ans d'école Biblique et je suis entré ensuite au service du Seigneur en février 2000. Après trois autres années d'enseignement, j’ai été nommé comme pasteur stagiaire.

J'ai commencé à exercer mon ministère, par la grâce de Dieu, en Nouvelle-Calédonie, au Vanuatu, à Wallis et Futuna, et dans les îles alentours de Nouvelle-Calédonie. Depuis 2011, j'ai été amené à travailler avec le Ministère Motard « Objectif Terre Promise », mais le Seigneur m’a dirigé cette année 2014, à démarrer un nouveau Ministère motard en Nouvelle-Calédonie et j’ai ainsi demandé mon adhésion au Ministère Motard des « Bikers For Christ »

Ici je côtoie des motards de différents MC et je suis présent sur plusieurs manifestations motos. C’est là que certains bikers viennent me voir en me demandant de devenir leur pasteur attitré.

C’est avec un grand plaisir que je leur réponds oui, car tant d'âmes sont à sauver, et sachant surtout que les églises et les pasteurs traditionnels ne se tournent malheureusement pas vers eux.

 

Que le Seigneur vous bénisse tous abondamment, tous ensemble pour l’œuvre du Seigneur.


Joël



Témoignage de Matth     Croix5

Chapter Elder Hauts de France.


Témoinage sur la radio RCF.


Que Dieu vous bénisse, Matth.
 




 

 Bikers For Christ ©1990All rights Reserved




Créer un site
Créer un site